Faut-il acheter de l’or ?

13 septembre 2012 Aucun Commentaire »
Faut-il acheter de l’or ?

En temps de crise, la prudence est de rigueur

Recherché par la conquistadors espagnols, idolâtré par les civilisations pré-hispaniques et pierre d’angle de la conquête alchimique médiévale, l’or est depuis longtemps le métal qui cristallise le plus de fantasmes.

Après le vent de scandales financiers et l’apparente fragilisation structurelle des marchés financiers ces derniers mois, il semblerait que la prudence indique d’investir dans des valeurs solides voire historiques.

Inaltérable tant chimiquement que monétairement, il se pourrait bien que cette responsabilité d’étalon et de repère revienne une fois de plus à l’or.

Un investissement sur le long terme

Parfois délaissé pendant les années de croissance financières, il semblerait que le retour de balancier que subisse les marchés internationaux remette l’or à l’honneur.

Depuis le début de cette année en effet, suivant la tendance qu’il avait initié dès 2011, l’or affiche une santé financière que bien des valeurs peuvent lui envier. Certes son cours de bourse n’est pas parfaitement régulier et sur le court terme, il semble que l’or fluctue plus qu’il ne se stabilise.

Néanmoins, une légère prise de recul en considérant des échelles plus longues suffit à percevoir le potentiel de stabilité et de croissance qu’il recèle.

Une santé financière intéressante

Au global, la courbe du prix de l’or affiche une tendance à la progression que rien ne semble pouvoir définitivement altérer. Se négociant début septembre à près de quarante trois euros le gramme, c’est probablement la valeur refuge à choisir pour investir durablement sur les marchés sans trop s’exposer.

Poster un commentaire