Les facteurs-clés pour réussir en tant que bijoutier

27 janvier 2013 Aucun Commentaire »
Les facteurs-clés pour réussir en tant que bijoutier

Vous voulez devenir un bijoutier ? Excellent choix de cursus. Aussi passionnant qu’il soit, être bijoutier requiert cependant plus d’acharnement que l’on imagine…

Un cursus léger, mais riche

Comme tout autre métier, le bijoutier possède des centres de formation propres à lui. Il existe, par exemple des CAP à plusieurs branches, comme l’option polissage, fantaisie, métaux précieux, sertisseur, lapidaire ou orfèvre, etc. Vous pouvez aussi obtenir un Brevet des Métiers d’Art, section gemmologue ou bijoutier joailler. Certains prennent deux ans de plus pour un DMA bijoutier joailler !

bijoux

Le maître de la précision

Certes, il y a le diplôme, mais le mérite d’un bijoutier se découvre sur son terrain de travail ! Sachez que vos clients détecteront en premier la finition de vos bijoux. La moindre petite erreur de polissage, et c’est la fin des haricots ! Pour une précision d’exception dans votre bijouterie, révisez d’abord votre atelier. Il faut qu’il soit bien éclairé et bien ventilé, tout en respectant le minimum de salubrité. Un bon sommeil est aussi indispensable. Le reste, c’est l’acharnement : des mouvements à répétition pour polir correctement !

Un bijoutier, un artiste

Vous l’avez peut-être deviné : un bijoutier se distingue d’un autre par sa créativité. C’est de cette manière que les plus grands bijoutiers de Paris ont grimpé les tendances internationales ! Si vous voulez que l’on parle de vous, alors trouvez votre personnalité. Commencez tout d’abord par feuilleter les magazines de mode… Ensuite, détectez ce que portent les personnages célèbres pour pouvoir rivaliser avec les plus grands bijoutiers de la mode ! Ajoutez-y votre touche personnelle et démarquez-vous par votre réactivité et votre créativité !

Poster un commentaire