Le marché des métaux précieux dans le noir

4 août 2013 Aucun Commentaire »
Le marché des métaux précieux dans le noir

Le cours de l’or et des autres métaux précieux a connu une chute assez importante vendredi dernier suite à la publication aux États-Unis des statistiques sur le marché de l’emploi dans le cadre du rapport mensuel du mois de juin dernier.

La tendance baissière est prévue durer jusqu’à la fin de l’année 2013 pour le métal jaune.

La FED pourrait diminuer ses injections de liquidités

Logo de la FEDMalgré la limitation des importations d’or imposée par le gouvernement indien, le cours de l’or a été plutôt stable la semaine dernière. Mais la nouvelle sur l’évolution du marché du travail US a pratiquement changé la donne. En effet, le cours de l’or a évolué autour de 1 400 dollars l’once durant environ une semaine, une stabilité dérisoire, car après la publication des bons chiffres enregistrés par le département américain du Travail, il a vite chuté à 1 381,30 dollars l’once.

Les statistiques ont aussi montré que les États-Unis ont enregistré un taux de création d’emplois dépassant la prévision des analystes au mois de juin : 195 000 embauches ont été enregistrées contre 166 000 un mois auparavant. Cette amélioration du niveau des recrutements sur le marché de l’emploi américain est un indicateur suffisant pouvant inciter la réserve fédérale américaine (FED) à diminuer ses injections de liquidité, des mesures ayant pour rôle de booster l’économie du pays.

Grâce effectivement à ces injections de liquidité, les investisseurs se trouvent dans l’obligation d’adopter un système de bouclier qui consiste à investir dans l’or, l’actif de refuge lorsque le cours du billet vert dégringole. La réduction des injections de liquidité a causé une hausse de la valeur du dollar et la chute de la valeur de l’or.

Un décrochage prévu durer quelque temps

Analyse graphique du jour

Analyse graphique du jour

En effet, selon les estimations des analystes, la tendance baissière du cours de l’or va encore persister jusqu’à la fin de l’année. La hausse du dollar causée par l’amélioration du marché de l’emploi aux États-Unis va continuer à pénaliser le marché du métal jaune. Ainsi, la valeur de l’or pourrait être de 1 300 dollars l’once vers la fin de l’année, 1 000 dollars à la fin de l’année 2014 et 800 dollars l’année d’après.

Il faut mentionner que le cours de l’argent a également été touché par le phénomène de la création de l’emploi aux États-Unis alors que ce métal précieux est une alternative adéquate en cas de chute du marché du métal jaune. En effet, vendredi dernier après la publication du rapport mensuel du département de travail américain, l’once d’argent était de 22,57 $ contre 23 dollars vers le début de la semaine.

Le cours des métaux de base également touché

Tout comme l’or et l’argent, les métaux de base comme l’aluminium, le zinc et le plomb et les métaux platinoïdes ont également connu une chute de valeur alors qu’une semaine auparavant, ils étaient en bonne santé. Ainsi, si mercredi dernier, le cours de l’aluminium a été de 1 981 dollars, celui du zinc 1 970 dollars et celui du plomb 2 259 $ ; le tableau a affiché une baisse assez importante.

Chute du cours des métaux précieux

L’aluminium ne valait plus que 1 902 $, le zinc 1 912 $ et le plomb 2 183 $. En ce qui concerne les métaux platinoïdes, le doute s’installe encore même si aucune baisse considérable n’est encore constatée. Il faut mentionner que la production des métaux a fortement baissé en douze ans selon les analystes de Commerzbank. En tenant compte de l’évolution du London Platinum and Palladium Market donc, la valeur du platine est encore en bonne santé car elle de 1 505 $ l’once contre 1 459 $ la semaine précédente. Il en est de même quant au palladium car son cours est de 754 dollars vendredi dernier contre 744 dollars la semaine d’avant.

Poster un commentaire