L’or pourrait souffrir d’une nouvelle hausse du dollar

8 janvier 2015 Aucun Commentaire »
L’or pourrait souffrir d’une nouvelle hausse du dollar

Il faut reconnaître que le métal jaune n’arrive plus à retrouver ses vraies couleurs avec le temps. Si l’or a considérablement chuté de 28% en 2013, il a encore cédé de 1,5% en 2014. A la fin de l’année, l’once d’or s’est clôturée à 1.184 dollars même si elle a rebondi de près de 6% en décembre. La forte demande en or physique de la Chine et de l’Inde a pu soutenir les cours (en savoir plus). Il s’agit d’ailleurs, des principaux consommateurs d’or au monde.

La hausse du billet vert est prévisible

article-0-0BA1ADB1000005DC-577_468x314Ceux qui ont investi massivement dans de l’or physique en 2013 sont de plus en plus réticents à investir dans cet actif boursier. Avec les prix à la consommation en baisse, l’or a perdu son attrait, notamment sous l’effet de la chute de l’or noir. Par ailleurs, le métal précieux est une valeur refuge contre l’inflation et non, une « arme antidéflation ».

A cela s’ajoute l’envolée du billet vert qui lui est peu favorable. Or, cette hausse va sans doute se poursuivre en 2015, ce qui est plutôt mauvais signe pour le métal précieux. Les investisseurs vont sûrement se tourner vers d’autres actifs plus intéressants que l’or.

Les avis des experts

Certains experts présument que les tensions géopolitiques pourraient profiter à l’or cette année. Selon Emmanuel Painchault, gérant de fonds chez Edmond de Rothschild Asset Management : « 2014 a été une année de transition et 2015 devrait être une année de consolidation ».

gold_price_tday

Goldman Sachs ne partage pourtant pas cet avis en estimant que le cours de l’or risque de tomber à 1.050 dollars l’once d’ici un an. La Société Générale table même sur des cours de 950 dollars au quatrième trimestre 2015.

En outre, un stratège chez PrimeView estime que : « Le métal précieux peut être une source de diversification. Mais il ne doit pas représenter plus de 2 % à 5 % de son portefeuille ».

Poster un commentaire