Va-t’on vers l’extraction de l’or avec du sucre?

30 mai 2013 Aucun Commentaire »
Va-t’on vers l’extraction de l’or avec du sucre?

L’or est un métal précieux très convoité par l’homme. En effet, cette obsession pour ce métal jaune a débuté depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Mais l’extraction de l’or commence à être excessive, de sorte que les mines et autres terrains d’extraction détruisent l’environnement à petit feu.

Il est à noter que dans certaines mines d’or, les orpailleurs ont besoin de retourner une tonne de terre pour obtenir 0,20g d’or. Ce constat affligeant montre le lourd prix à payer pour quelques grains de métal jaune. Récemment, un nouveau procédé a été découvert pour extraire l’or, à savoir le sucre.

Les techniques d’extraction classique

photo_1368544490862-1-0

Après avoir retourné la terre, plusieurs processus ont été élaborés afin d’extraire l’or du minerai brut. En effet, une technique consiste à solidifier les ions d’or en suspension grâce à une bactérie. Selon des sources, le Cupriavidus metallidurans, parvenait à accumuler d’infimes particules d’or à l’intérieur même de ses cellules pour se protéger des ions d’or soluble.

Il y a aussi la technique classique qui est marquée par l’utilisation du cyanure. Cela permet au métal d’être soluble et on peut filtrer le liquide pour récupérer l’or. Le métal est ensuite fondu afin d’être modeler et obtenir une forme finale.

Selon des sondages, plus de 80% de l’or produit jusqu’à maintenant découle de ce procédé quelque peu dangereux. En plus, le cyanure constitue un réel danger, non seulement pour les ouvriers de la mine, mais aussi pour l’environnement si une fuite venait à se produire.

Extraire l’or avec le sucre ?

5784374-extraire-de-l-or-avec-du-sucre

Des recherches relatives à l’extraction de l’or sont actuellement mises en œuvre afin de trouver la technique idéale qui garantit la sécurité humaine et écologique. Aujourd’hui, une formule trouvée par hasard répond à toutes les questions relatives aux normes d’extraction environnementales.

En effet, le chercheur Zhichang Liu, qui fait partie d’une équipe de chimiste de la Northwestern University, a découvert par hasard l’extraction de l’or du minerai brut ou des déchets électronique.

Selon ses déclarations, il a simplement mélangé deux tubes à essai. L’un contenait de l’alpha-cyclodextrine, une sorte de sucre résultant de la dégradation de l’amidon par une bactérie, l’autre une solution contenant de l’or. Surprise, des minuscules aiguilles se sont rapidement formées sous ses yeux dans le mélange.

Pour en savoir un peu plus sur cette découverte, l’équipe de chercheurs a conclu que ces aiguilles sont constituées de quelque 4 000 nano-fils d’ions d’or qui sont retenus par des atomes, de l’eau et de la cyclodextrine. Ce résultat assez inattendu représente un grand pas dans l’extraction de l’or, mais également dans la préservation de l’environnement.

Poster un commentaire